Flammes jumelles : rencontre et connexion

flamme1

J’ai envie de raconter mon expérience  de flamme jumelle, car je lis beaucoup de choses à ce sujet, certaines me semble justes, d’autres moins…je ne prétends pas détenir une vérité quelconque, j’ai juste envie de partager mon expérience, et mon évolution car je pense que cela peut aider certaines personnes.

Il y a 2 ans j’ai rencontré ma flamme jumelle (évidement je ne savais pas qu’elle était ma flamme vu que je n’avais même jamais entendu parler de cela !).
Avec le recul je me rends compte que la rencontre avait été soigneusement préparée. Sans rentrer dans les détails il a fallu qu’au hasard d’une promenade que je jette un oeil curieux dans un atelier ouvert… quelque temps après il m’ait arrivé un gros pépin qui fait que j’ai eu besoin d’un outil spécial, après avoir demandé l’aide de gens que je connaissais sans succès. J’ai fini par me souvenir de l’atelier et j’y allée au culot demander l’outil en question. Ce qui fut ma première rencontre avec ma flamme. Sans ce « pépin » un truc qui n’arrive normalement jamais, je n’aurais pas rencontré ma flamme. Bien sûre on peut encore remonter plus loin avec toutes les synchronicités qui ont fait que j’ai fini par habiter dans ce petit village à 1500 km de mon lieu d’origine…tel est le destin

L’homme m’a plu tout de suite, mais peu de temps après je me suis rendue compte qu’il était « déjà en main ». Comme nous habitons le même village, cela ne m’a pas empêché de continuer à le voir en lui disant bonjour au passage, puis en restant de plus en plus longtemps. De son côté il m’a accueilli comme s’il me connaissait depuis toujours.
Je pense que c’est la chose qui m’a le plus marqué, d’autant plus que quelque temps après, alors que je lui demandais des services il me répondait  toujours « je le fais parce que c’est toi » et je sentais bien qu’il considérait cette relation comme spéciale. Sans pour autant chercher à me draguer ou à avoir un jeu de séduction.

Et cette relation est devenue très spéciale, d’un côté il y avait une sorte de distance physique, il faisait toujours en sorte qu’il y ait un objet entre nous, ou de croiser le moins possible mon regard… comme si inconsciemment il sentait qu’il n’y résisterait pas longtemps, et d’un autre coté il y avait une connexion très intense, parfois un simple regard suffisait pour qu’il devine ce que j’allais dire, on finissait les phrases l’un de l’autre, ou on « tiltait » sur le même truc en même temps.
Quant à moi j’arrivais à ressentir toutes ses émotions de façon très intense. Il pouvait dire « je vais bien » mais je sentais de suite si c’était le contraire. D’un naturel pourtant bavarde, auprès de lui je n’en éprouvais pas le besoin, même si je me forçais a parler pour me donner une contenance, pourquoi parler alors que je le ressentais d’une façon si intense que quoi qu’il puisse dire je le savais déjà ? Quand j’étais près de lui j’avais l’impression d’être « à la maison » je ressentais une espèce de zénitude et surtout j’avais l’impression de me recharger comme si ma batterie interne était à plat et qu’il suffisait qu’il soit là pour la recharger. C’était comme si d’un coup je redevenais complète, comme si je n’avais besoin de rien d’autre qu’être là auprès de lui sans rien dire. Je n’avais jamais ressenti cela avant.

La relation prenait parfois une tournure très intime, moi qui suis d’ordinaire très méfiante, je me confiais à lui sans aucune retenue. Quant à lui je sentais qu’il avait une certaine possessivité vis à vis de moi, à la limite de la jalousie quand par exemple un homme me parlait sur facebook, il ne pouvait s’empêcher de demander qui c’était. Je sentais qu’il se retenait car il ne pouvait « techniquement » être jaloux, mais je le sentais en lui, et en mêle temps il y avait une sorte d’esprit protecteur.
Il y a quelque chose aussi qui m’a marqué pendant cette période c’est qu’il y a une connaissance a lui qui passait de temps en temps, cette personne est une personne un peu « simple » mais qui a une espèce de don de ressentir les choses un peu différemment. Et quand cette personne parlait en rigolant, souvent elle avait tendance à m’assimiler à la femme de ma flamme jumelle alors qu’elle le connait depuis toujours et connait toute la famille, mais c’est comme si pour elle, notre union coulait de source, c’était bizarre…

Au fil du temps la situation devenait assez ambigu, et je sentais que de son côté il le sentait aussi. J’avais l’impression que la situation devenait fausse, avec le recul je sais qu’on ressentats ce lien qui nous uni tous les deux, mais nous ne voulions surtout pas en parler ou le montrer. C’est un peu comme si ce qu’on se montrait extérieurement était noir alors qu’au fond de nous on pensait blanc tous les 2. Cela est très compliqué quand on est à ce point dans le ressenti car on sait ce qu’on pense et ce que pense l’autre mais la situation fait que on ne peut pas le montrer. Ce qui fait que la relation était en dent de scie, parfois très proche et très complice et parfois il mettait une distance au point que je n’arrivais plus à capter ses émotions et de mon côté me sentant de plus en plus connectée à lui j’essayais de lui trouver des défauts et d’espacer mes visites.

Mais une semaine sans le voir devenait un enfer !

Suivez mes vidéos sur les flammes jumelles sur ma playlist youtube cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :